Peau sèche ou déshydratée ? Quelles différences ?

Lodesse, notre gamme de soins biomimétiques, spécialiste de la nutrition et de l’hydratation sur-mesure, vous explique comment reconnaître une peau sèche d’une peau déshydratée.

 

La peau sèche = manque de lipides

Les symptômes d’une peau sèche sont de l’ordre des sensations : la peau tiraille, est sensible, facilement irritée. En effet, lorsque les lipides qui servent de mortier entre les cellules et de protection en surface viennent à manquer, la peau est plus poreuse et moins protégée. Elle sera donc plus sujette aux irritations, plus sensible aux agressions.

À la ménopause, les changements hormonaux induisent également une sécheresse cutanée accrue. Une peau sèche peut aller jusqu’à desquamer, ou présenter un caractère eczémateux.

Comment en prendre soin ?

Tout d’abord bien sûr ne pas lui retirer le peu de gras qu’elle sécrète : huiles ou laits démaquillants (le Démaquillant Soin Velouté de Lodesse a été conçu pour cela), pas d’eau calcaire, pas de savons.

Ensuite lui appliquer des lipides de qualité, qui vont combler ses manques.

Chez Lodesse, les Baumes Seconde Peau, n°2 et n°3, produits sans eau, composés de tous les lipides physiologiques présents au départ dans la peau, sont conçus pour les peaux sèches et très sèches.

 

La peau déshydratée = manque d’eau

Les symptômes d’une peau déshydratée sont plus de l’ordre visuel : si vous la pincez, vous pourrez voir que le pli reste marqué un certain temps avant de revenir en place. Elle présente souvent de fines ridules (de déshydratation). Elle peut avoir les pores qui se dilatent au cours de la journée, donnant l’impression qu’elle est mixte : en fait, elle « s’ouvre » pour essayer de capter l’eau présente dans l’air.

Comment en prendre soin ?

La peau étant une barrière imperméable à l’eau, les cosmétiques devront arriver à contourner cette difficulté pour hydrater efficacement. Chez Lodesse, nous utilisons dans l’Emulsion n°0 de l’acide hyaluronique à très faible poids moléculaire, très fortement dosé, combiné à des lipides polaires qui vont entraîner ces molécules vers la profondeur où elles sont le plus utiles.

Plus d’informations sur lodesse.com

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *