Trois conseils pour évoluer vers une pharmacie bio

06/12/2021

Le phénomène est largement reconnu aujourd’hui : l’achat de produits bio et naturels de toutes sortes est désormais ancré dans les habitudes des Français. Cette tendance s’est accélérée depuis la crise sanitaire et ce dans tous les circuits de distribution, y compris à l’officine. Le grand public aspire à consommer de façon plus vertueuse, tant pour sa propre santé que la protection de l’environnement. Les pharmacies, ayant investi la naturalité, font face à une demande grandissante. Proposer une telle offre leur permet de se diversifier grâce à un créneau porteur et de soigner leur image auprès de la clientèle. Vous êtes pharmacien ? Vous êtes décidé, hésitant ou simplement curieux face à cette opportunité ? Découvrez dans cet article quelques conseils clés pour évoluer vers une pharmacie bio.

Se développer par étapes pour consolider l’offre et gagner en crédibilité

A l’officine, l’offre de produits naturels et bio peut prendre différents visages car le choix est vaste, dans l’univers de la santé comme celui de la parapharmacie. Le titulaire décide des domaines qu’il souhaite représenter, en fonction de ses appétences propres, mais également de son environnement et du type de visiteurs qu’il attire. La plupart des points de vente tournés vers ce concept se sont développés par palier en étoffant leur offre et en faisant évoluer leur point de vente. Cette progressivité est recommandée afin d’installer l’activité dans la durée et de la tester auprès de la clientèle. Elle permet également d’étaler dans le temps les investissements que cela occasionne.

Au démarrage de votre activité, optez pour le référencement de quelques gammes de produits naturels ou bio, dans des spécialités très attractives comme l’herboristerie, l’aromathérapie ou la micronutrition. Dès ce stade, il est conseillé d’accorder une attention particulière à la qualité du choix des laboratoires et d’être en mesure d’expliquer l’originalité des marques sélectionnées auprès des consommateurs pour gagner leur confiance.

De plus en plus répandue, l’installation de corners ou de « shop-in-shop » dédiés à la naturalité constitue l’étape suivante, l’occasion de mettre davantage en valeur ce positionnement. Cet espace vise à accueillir différents univers et y déployer des spécificités, comme le bar à tisanes ou les cosmétiques do-it-yourself. Il est en général aéré afin que le client s’y sente à l’aise et puisse y déambuler librement. Il est conseillé de choisir un mobilier qui reflète l’univers du naturel, comme les matériaux en bois.

Pour finir, le passage à un concept 100 % bio et naturel représente l’étape ultime. Il vous faudra alors vous engager dans une refonte complète. Celle-ci touchera à la politique de référencement qui exclut tous les produits non naturels (dans le champ du hors monopole), mais également à l’ensemble de la surface de vente, via notamment le choix de meubles écologiques. Encore peu entreprise dans le secteur, cette démarche nécessite un investissement important.

Acquérir des compétences nouvelles pour répondre aux exigences de la pharmacie bio

Vous souhaitez développer une pharmacie naturelle ? Surfer uniquement sur une nouvelle tendance n’est pas suffisant. Votre démarche doit être mûrie et étudiée avant de sauter le pas. Et nourrissez-la ensuite sur le long terme. La conviction du titulaire et de son équipe est capitale, car elle se ressent aussi par le patient. Cette posture est très précieuse dans le domaine des médecines naturelles face aux questions portant sur les solutions alternatives aux médicaments conventionnels. « Comment me supplémenter en calcium si je suis végétalien ? » , « Dois-je renforcer ma consommation d’oméga-3 alors que je vieillis ? ». Les questions sont de plus en plus pointues au comptoir, car les patients sont très bien informés. Les professionnels doivent donc être en mesure de fournir des conseils éclairés et faire valoir leur expertise.

Dans cette perspective, le suivi de formations ad-hoc, en naturopathie par exemple, vous permettra d’enrichir votre champ de compétences. Il n’est plus rare de rencontrer dans les cursus de naturopathie des pharmaciens, soucieux de rafraîchir et renforcer leurs connaissances dans de nombreux domaines : physiologie du corps humain, solutions de santé naturelle, soins par les plantes, actions des compléments alimentaires, etc. L’organisme de formation Hippocratus, spécialisé en soins naturels, propose de nombreuses thématiques.

Se former, connaître les ingrédients des produits, se tenir informé, suivre les nouveautés…, autant d’objectifs qui rendent le métier de pharmacien naturel exigeant. Approfondir cette culture, c’est faire incontestablement la différence avec un autre point de vente. Vous vous donnez ainsi les moyens d’accroître votre crédibilité et de fidéliser votre clientèle.

Faire appel à des acteurs spécialisés en naturalité pour définir sa stratégie

Un certain nombre de groupements et enseignes de pharmacies ont créé un concept dédié à la naturalité, décliné en différentes formules, depuis la mise en place du référencement de produits naturels, et la création de marques propres jusqu’à la restructuration entière de la surface de vente. Présent sur ce créneau depuis sa création, l’enseigne Pharm O’naturel propose un concept store très complet tout en laissant une certaine latitude à ses adhérents pour l’aménagement de leur boutique. Le réseau impose en revanche que ces derniers référencent quelques laboratoires bio et naturels et personnalisent leur vitrine avec des éléments de la charte visuelle.

L’élaboration d’une politique de référencement spécifique constitue l’un des axes clés du développement d’une pharmacie bio. Néanmoins, cet exercice n’est pas toujours aisé compte tenu du nombre important de laboratoires de santé naturelle et de parapharmacie  proposant des gammes certifiées bio et naturelles. Celles-ci tout comme leurs modes de fabrication ne sont pas comparables à l’offre commercialisée habituellement à l’officine. Les professionnels de santé y sont donc peu familiarisés. La sélection demande un savoir-faire particulier. Plusieurs facteurs sont en effet examinés : composition des produits, présence de perturbateurs endocriniens, signification des labels, origine du laboratoire, type de packaging utilisé, etc.

Solliciter une aide extérieure peut s’avérer donc très utile. Des éco-organismes, comme l’association Slow Cosmétiques, apportent leur expertise afin de conseiller les titulaires dans le choix de fournisseurs respectueux de l’environnement.

Grâce à cet article, vous avez peut-être ressenti une impulsion, celle qui vous manquait pour franchir le cap. Informez-vous en consultant la page dédiée à l’expertise de notre enseigne. En plus d’un nouveau défi pour votre activité, un tel projet vous plongera dans l’univers très riche de la santé au naturel.