Alimentation écologique : comment se nourrir pour protéger notre planète ?

Plusieurs facteurs de notre régime alimentaire peuvent contribuer à préserver la biosphère.

Les aliments issus de l’agriculture biologique : ils participent au bon renouvellement des sols, et évitent les contaminations par les pesticides dans l’environnement.

La viande bovine et les produits laitiers : Les vaches émettent du méthane qui est un gaz à effet de serre. Nous pouvons diminuer la consommation de viande rouge et la remplacer par des volailles, des poissons, des œufs ou des végétaux (céréales + légumineuses ou céréales + graines) afin de consommer des protéines.

Nous pouvons diminuer la consommation de produits laitiers et la remplacer par des eaux calciques (Hépar, Contrex, Courmayeur), graines germées ou des végétaux afin de maintenir le statut calcique.

Les produits de saisons et locaux : les transports de marchandises contribuent à l’augmentation de gaz à effet de serre. Privilégiez ces produits aide à protéger l’environnement.
Les produits transformés : ils proviennent de l’industrie agroalimentaire qui émet des polluants et impacte la stabilité de notre biosphère.

L’évolution alimentaire de l’Homme doit tendre vers le « gourmet » et non le « gourmand » pour contrer toute cette abondance néfaste pour l’Homme et pour l’environnement. Le besoin hédonique se traduit par aimer la rareté du produit de part sa qualité et non sa quantité. Le bien-être de l’Homme est représenté par des produits naturels et un mode de vie en adéquation avec la nature.